prototype d’éclairage LED mixte

Je souhaite créer une lampe qui permette d’avoir un éclairage tamisé ou au contraire des éclairages directs focalisés pour lire. Afin d’apprendre comment faire, j’ai d’abord créé un prototype, hideux mais fonctionnel. Voici comment j’ai fait.

Mes objectifs et spécifications

Il s’agit de créer une lampe qui fonctionne à partir de deux fils électriques qui sortent du mur, et qui possède trois modes, non exclusifs :

  • éclairage tamisé, non éblouissant, permettant de bien voir dans toute la pièce (16 m²), mais pas de lire un livre ;
  • éclairage gauche, permettant de lire un livre en dessous, mais sans éclairer (trop) hors de la position du livre ;
  • éclairage droit, identique au gauche.

Je veux également apprendre comment utiliser un ruban led.

Ma liste de courses

prototype d'éclairage de chambre : les composants

J’avais déjà une planche de bois, une petite caisse en polystyrène et un bout de plexiglass. Je n’ai acheté que les composants électriques :

  • boîte pas chère de 5 interrupteurs encastrables (ici chez Leroy Merlin, à 3.90 €)
  • Ruban led 1m, 120 lumen, 2W, couleur chaude, à brancher (ici chez Leroy Merlin, à 9.90 €)
  • Transformateur 36W max (ici chez Leroy Merlin, pour 10.90 €)
  • 2 spots à led, orientables, sans lampe (ici chez Leroy Merlin, pour 4.80 € l’unité), avec culot de type GU10
  • 2 ampoules led 4.5W, 345 lumen, angle 36°, couleur blanc chaud -2700 K, culot GU10 (ici chez Leroy Merlin, pour 4.99 € l’unité) – Noter que c’est trop, en fait c’est mieux soit avec des ampoules qui acceptent un interrupteur variateur, soit avec des ampoules comme celles que j’ai acheté, mais en 3W et 230 lumen (ici chez Leroy Merlin, pour 3.99 € l’unité).

Le montage

Le montage électrique

Schéma électrique du prototype d'éclairage de chambre

Je n’ai pas utilisé la prise transformateur fournie avec le ruban LED. Je l’ai sectionnée. De même l’interrupteur fourni avec le transformateur ne m’intéressait pas. J’ai connecté le ruban led au fil avec le connecteur pour le transformateur en faisant deux soudures. Pour le reste, les toutes les arrivées 220 V se raccordent entre elles via des dominos.

J’ai oublié de prendre une photo du contenu de la boîte polystyrène avant de la fixer… Je corrigerai l’erreur lorsque je démonterai le prototype pour fabriquer la version définitive.

Et voici une photo du cablage général, avec le contenu de la boîte polystyrène :

Câblage du prototype d'éclairage de chambre

Le montage des spots et interrupteurs

prototype d'éclairage de chambre : face avant

J’ai volontairement placé les deux spots à des hauteurs différentes car je voulais voir ce que ça faisait comme différence pour lire en dessous. Les trous en trop ne servent à rien…

prototype d'éclairage de chambre : vue de côté

Dans cette vue de côté, on voit l’ampoule au mur qui ne sert plus maintenant que le prototype est en place pour tests. La version finale se branchera directement sur les fils qui alimentent l’ampoule, pas à une prise de courant comme actuellement. Dans cette vue, on distingue la caisse polystyrène qui abrite le ruban led.

Fixation temporaire du prototype

Fixation temporaire du prototype d'éclairage de chambre

Cette fixation rend assez simple le réglage de hauteur. Il me suffit en effet de décaler les deux équerres qui prennent appui sur la tête de lit.

Conclusion de cet essai

L’éclairage ambiant me paraît très satisfaisant. Il n’éblouit pas et éclaire suffisamment.

Le spot de droite paraît à la bonne hauteur (axe à 92 cm du matelas) mais pourrait sans doute donner un éclairage plus localisé s’il était un peu plus bas.

Et maintenant

Il faut que j’essaie une autre ampoule pour les spots :

  • ampoule acceptant les variateurs, ce qui me coûtera plus cher
  • ampoule 3W, 230 Lumen, 2700 K (blanc chaud) et angle 36° (ici chez Leroy Merlin, pour 3.99 € l’unité)

Il faut que je voies si je peux réutiliser les interrupteurs du va-et-vient pour allumer seulement la lumière tamisée et malgré tout amener une source permanente de 220 V pour alimenter les deux spots qui auraient chacun leur interrupteur.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de