Août 2022 : L'article ci-dessous est mis à jour sur la façon de sélectionner ce que l'on veut installer. J'ai également ajouté deux liens vers des articles qui exposent d'autres manière de faire fonctionner un raspberry Pi de manière "headless", sans y connecter de clavier, souris et ecran. 

Pour pouvoir communiquer avec un Raspberry Pi sans avoir à le connecter à un clavier, une souris et un écran, le plus simple est d’utiliser une interface pour communiquer en « SSH » (Secure Shell – voir sur Wikipedia) depuis un ordinateur. Voici la méthode pour installer Cygwin sur un ordinateur Windows (7 à 10) et faire sa première connexion au Pi.

Installation de Cygwin

Télécharger setup.exe sur le site de Cygwin.

Exécuter setup.exe (en tant qu’administrateur) et suivre les instructions.

Pendant l’installation, on pourra s’aider de « setting up cygwin« . Voici les principaux choix que j’ai fait :

  • il vaut mieux installer pour « tous les utilisateurs » afin d’éviter d’éventuels problèmes, même si on est seul à utiliser cygwin.
  • install directory : c:/cygwin64
  • Local Package Directory : un répertoire distinct du répertoire d’installation. J’ai utilisé un sous-répertoire de « téléchargement ».

C’est au moment de choisir les paquets à installer que c’est assez difficile. Il ne faut choisir que ce dont on a besoin, dans chaque catégorie de paquets. Pour moi, c’est :

  • Admin                        cygrunsrv
  • Admin                        shutdown
  • Net                              openSSH
  • X11                              tout

J’avoue que je ne suis pas certaine du rôle des deux premiers paquets. Le troisième permet d’utiliser des commandes SSH dans notre console Cygwin. Le quatrième permet d’afficher l’écran du Pi en mode graphique (voir détails ci-dessous).

MAJ d’août 2022 : Pour choisir il faut cliquer sur la flèche à droite des items à installer comme dans la copie d’écran dessous (ici pour l’ensemble des paquets relatifs à X11). Pour les éléments isolés, il faut choisir une version et pas « passe ».

Comment sélectionner des éléments à installer en plus de l'installation par défaut de cygwin.

Ensuite on clique sur « installer » et nous disposons d’une console pour commander le Pi directement dans notre ordinateur habituel.

Se connecter en ssh au Pi

Il suffit de taper la commande ssh pi@nautilus , puis le mot de passe correspondant pour se connecter :

Cygwin : connexion SSH au Raspberry Pi
Que faire en cas d’erreur @    WARNING: REMOTE HOST IDENTIFICATION HAS CHANGED!  ?

La solution vient d’ici. Il suffit de taper ssh-keygen -R 192.168.1.8  dans l’invite de commande Cygwin. Ensuite, on peut de nouveau se connecter en ssh à l’adresse 192.168.1.8 avec ssh pi@192.168.1.8  et ça fonctionne de nouveau.   

interface graphique avec Cygwin

Voir l’article plus détaillé, en anglais, de La Noia di moo ».

Dans la console Cygwin classique :

cygstart xwin # will open another window for the graphic display
# cygstart xwin -screen 0 1440x900@1 -wgl would open
# a 1440x900 window wirh OpenGL accelerated graphics

export DISPLAY=:0.0 # Cygwin is aware of the new remote display

ssh -Y pi@address # SSH to your PI

lxsession # start the windows manager. 
# it takes a few seconds, then you have the Pi GUI

On peut maintenant interagir avec le Pi en mode graphique :

CygwinGUI (interface graphique) du Raspberry Pi

Dans la copie d’écran ci-dessus, j’ai cliqué sur le bouton en bas à gauche pour pouvoir voir la liste des menus.

Autres méthodes « headless »

Et voilà !

Print Friendly, PDF & Email
5 1 vote
Évaluation de l'article
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x