GMediaRender sur Raspberry Pi pour lire de la musique d’un serveur DLNA, UPnP, Open Home

Dans cet article de la série, , j’explique simplement comment installer une version compatible DLNA, UPnP et « Open Home » de GMediaRender, fondée sur gmrender-resurrect. Pour en savoir plus sur le fonctionnement d’un serveur DLNA, d’un serveur UPnP et du protocole « Open Home », il vous faudra lire les autres articles de cette série 😯 !

Installer gstreamer 1.0 et gmrender-resurrect UPnP renderer

Selon « Playing music on a Raspberry Pi using UPnP and DLNA (v3) » avec des modifications pour tenir compte que j’ai une installation plus récente, avec en particulier Raspbian Stretch et pas Wheezy.

Pour installer gstreamer 1.0, on copie tout ce qui suit (les deux lignes) et on le colle dans le terminal de notre Pi :

On doit avoir un message « OK ».

Ensuite on crée un nouveau fichier /etc/apt/sources.list.d/upnprender.list  pour y ajouter l’adresse du dépôt de Christi Scarborough pour gstreamer 1.0 :

Pour comprendre (un peu) ce qu’est une sources list, voir cet article, en français.

Dans le nouveau fichier on supprime le contenu de raspi.list et on ajoute la ligne suivante. Les instructions originelles disent de terminer par wheezy main. Ce serait juste si on utilisait encore la distribution Wheezy de Raspbian. Mais depuis 2013 elle a été remplacée par Jessie puis Stretch. Comme j’utilise Stretch, je termine par stretch main

Puis on met à jour la liste des paquets avant d’installer gmrender-resurrect

Il y a une erreur liée au fait qu’il n’y a pas de version stretch dans le dépôt ‘http://www.chiark.greenend.org.uk/~christi/debian. Mais l’erreur ne paraît pas majeure…

Je poursuis l’installation de gmrender-resurrect en copiant collant l’ensemble des 4 lignes sur une seule ligne du terminal du Pi :

Installation de gmediarender

Installer git avec

On exécute ensuite les commandes suivantes, les unes après les autres :

Ca place gmediarender dans /usr/local/bin  et des icones dans /usr/local/share/gmediarender

Et maintenant on peut ponctuellement lancer le renderer, en lui donnant le nom qu’on veut (l’option –f dit quel nom on veut donner)

Ca fonctionne correctement. On fait CTRL C pour en sortir.

Faire fonctionner gmediarender comme un service

Pour que gmediarender démarre comme un service, il faut copier le contenu de  scripts /root/gmrender-resurrect/init.d/gmediarenderer dans /etc/init.d (ou home/votre-nom-d’utilisateur/gmrender-resurrect/init.d/gmediarenderer si vous n’êtes pas connecté en root au Pi)

On édite /etc/init.d/gmediarender  pour définir le nom du « renderer » et corriger si nécessaire l’utilisateur :

Puis on utilise update-rc.d pour que ces informations soient placées correctement dans le Pi.

On redémarre le Pi ( reboot ou shutdown -r now ). gmediarender démarre. On peut le vérifier avec

Cette commande renvoit

Ca fonctionne et le “renderer” s’appelle Pi Bureau.

Sur mon ordinateur Windows, je peux maintenant destiner de la musique à « Pi Bureau » en cliquant à droite sur une liste de lecture ou un morceau dans Windows Media Player.

gMediaRender sur Raspberry Pi

Et maintenant ?

Dans les prochains articles de cette série , j’expliquerai quels « clients » j’ai choisi pour faire fonctionner mon serveur DLNA et jouer de la musique du serveur. J’ajouterai également un serveur BubbleUPnP au Pi afin de disposer d’un partage des listes de lecture et d’un fonctionnement aux normes « Open Home ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *