Mes Raspberry Pi sont “headless”, c’est à dire sans écran, clavier et souris dédiés. Je m’y connecte en SSH à partir de mon PC (Windows) par le réseau local. Jusqu’à présent, je n’ai pas eu besoin de l’interface graphique et j’étais contente de la ligne de commande Linux, qui m’a permis d’apprendre énormément.

Mais maintenant je voudrais utiliser un Raspberry Pi pour des projets d’art numérique. Il va donc falloir que ce soit le Pi lui même, en autonomie, qui gère l’affichage sur un écran. J’avais exploré une solution avec VNC voici quelques années mais je ne m’en suis jamais vraiment servie. Et en lisant un article externe sur node.js, “Beginner’s Guide to Installing Node.js on a Raspberry Pi“, j’ai vu cette solution pour accéder à l’interface graphique du Pi de manière HeadLess. C’est celle solution que je teste et que je présente ici.

La situation initiale

J’ai un Raspberry Pi B3+ connecté “headless” par cable ethernet et en wifi sur mon réseau locale. Je l’ai préparé comme je l’expliquedans les articles suivants :

  1. Mise en service d’un Raspberry Pi
  2. Un Raspberry Pi avec node.js
  3. Partage de fichiers entre Raspberry Pi et machine Windows

Le Raspberry Pi contient RealVNC depuis plusieurs années maintenant. Il ne m’enthousiasmait pas et semble ne pas être optimal pour des fonctionnements headless. Je vais donc installer tightVNC comme recommandé dans “Beginner’s Guide to Installing Node.js on a Raspberry Pi“.

Désactivation de VNC avec Raspi-config

J’ai désactivé VNC pour l’utilisateur al dans Raspi-config : choix 5 interfacing Options puis P3 Enable / disable VNC avec réponse NO (I don’t want it enabled). VNC est désactivé.

Installation de tightVNC et xRDP

Je me perds dans les protocoles de contrôle des sessions distantes. Ici nous allons installer tightVNC, un serveur VNC (Virtual Network Computing) auquel on se connecte avec une “connexion Bureau à distance” utilisant le protocole RDP (Remote Desktop Protocol) géré par xRDP, serveur RDP.

J’installe le serveur tightvnc avec la commande apt install -y tightvncserver. Seulement après j’installe le serveur xRDP avec la commande apt install -y xrdp.

En principe RealVNC qui était installés sur le Pi a été supprimé.

Accès à partir de la machine Windows

Dans notre machine Windows, nous pouvons accéder au Pi par son “hostname” puisque Samba a été installé et paramétré sur le Pi. Donc dans la machine Windows, je tape sur la touche Windows et je cherche “connexion Bureau à distance” (dans les accessoires windows). cliquer dessus.

Indiquer le nom du Pi (son hostname) dans la boîte de dialogue puis cliquer sur connexion

Pour se connecter au bureau à distance d’un Raspberry Pi – etape 1

Ensuite, on accepte de ne pas vérifier l’identité de l’ordinateur distant.

Pour se connecter au bureau à distance d’un Raspberry Pi – etape 2
Pour se connecter au bureau à distance d’un Raspberry Pi – etape 3

Aller dans l’onglet Display et régler sur plein écran si nécessaire. Cliquer sur Connexion

Et enfin, on est dans le bureau du Raspberry Pi et on indique le nom d’utilisateur et le mot de passe de l’utilisateur Raspberry Pi qui se connecte.

Identification de l’utilisateur Raspberry Pi. A ce stade la fenêtre du bureau distant est générée par le Pi.

Et ça y est, je suis connectée à distance à mon Raspberry Pi en mode graphique !

Mon bureau à distance sur un Raspberry Pi !

Et maintenant j’enregistre dans ma machine Windows la connexion Bureau à distance sur le bureau Windows sous le nom Pi PI-ArtNum-01.rdp. Maintenant je double clique dessus, l’indique mon nom d’utilisateur et mon mot de passe et ça y est.

Et maintenant ?

Que vais-je bien pouvoir faire de ça ? Je ne sais pas encore !

Si vous avez des idées, partagez-les avec nous en commentaires.

0 0 vote
Article Rating
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x